Pourquoi scarifier

Dans des conditions normales, les plantes mortes qui se trouvent à la base des brins d’herbe se décomposent et retournent à la terre. Le chaume ne commence à s’accumuler que lorsque ces débris sont produits plus rapidement qu’ils ne pourrissent.

Cela peut survenir quand le gazon est composé de variétés robustes qui se décomposent lentement, ou si la pelouse a reçu trop d’engrais. Le chaume a également tendance à s’accumuler lorsque trop de débris d’herbes sont laissés sur la pelouse après la tonte, ou si les tontes ne sont pas assez fréquentes.

La décomposition peut aussi se ralentir si la terre est acide, mal aérée, ou encore par temps froid ou très sec.

Éliminez le chaume en passant un scarificateur dès qu’il atteint 1 cm d’épaisseur environ. Cette opération permet à l’air et à l’eau de pénétrer jusqu’aux racines, réduit les risques de maladie, augmente la densité du gazon et favorise le développement des micro-organismes qui participent au processus de décomposition.

Bien que la pelouse puisse sembler un peu échevelée juste après la scarification, son apparence s’améliore rapidement.

Avant de commencer, inspectez soigneusement votre gazon : s’il y a de la mousse, détruisez-la avec un produit adapté et attendez qu’elle noircisse avant de scarifier, afin de ne pas risquer de la disperser.

Recueillir les débris d’herbes

Après la scarification, réglez les lames de la tondeuse en position haute et passez-la avec le bac ramasseur pour récupérer les débris.